Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Beauvais Haut et Fort

  • Bienvenue dans le monde merveilleux de la concertation !

    Nous vous proposons de découvrir les réactions de citoyens face au projet de centre commercial. Découvrez ici une tribune de Lisa Jacobs qui revient sur la concertation organisée par la municipalité.

     

    Photoshop.jpgEn juillet dernier, la municipalité annonçait tout à trac au conseil municipal son projet d'implanter un gigantesque pôle commercial place du Jeu de Paume. Alors que les contacts étaient pris dès novembre 2007 -dixit le promoteur, ForumInvest- et que, s'il est mené à bien, il changera considérablement l'aspect de Beauvais et nous privera d'une place historique, haut lieu de rassemblement festif et aussi, eh oui, politique, Madame Cayeux et son équipe n'ont pas cru bon d'en informer les électeurs lors de la campagne municipale de 2008. Craignaient-ils que ce projet ne remporte pas l'adhésion escomptée? On peut s'en étonner dès lors que, selon eux, il n'y va ni plus ni moins de la "survie du centre-ville" (cf document municipal annonçant la concertation).

    L'opposition, Vivre Ensemble Beauvais, a tenté de monter au créneau et a suggéré, par exemple, l'implantation de commerces au Franc-Marché, devenu un centre commercial fantôme. Impossible, lui a-t-on rétorqué, pour des raisons de dénivelé, de bail, etc. En revanche, la municipalité annonce qu'elle veut y implanter, au lieu du site initial prévu à Saint Jean , le nouveau Théâtre, à l'étroit dans ses locaux actuels. Il est vrai que l'on n'est plus en campagne et que, d'augmentation sidérante des tarifs municipaux (cantines, piscines...)  en suppression d'abattements fiscaux, notre municipalité a besoin de renflouer ses "caisses vides".

    Mais revenons à cette concertation, organisée du 11 au 25 octobre à l'Hôtel de Ville. Première surprise : notre ville, qui se targue d'être en pointe en matière d'Internet, n'ouvre pas la concertation sur Internet. Non, il faut se déplacer physiquement pour aller donner son avis. Pas non plus de concertation postale, d'ailleurs.
    Mais pénétrons dans les lieux pour voir "la chose" : de beaux panneaux en couleur, avec de jolies taches vertes figurant les arbres (on a appris à s'en méfier); un élégant représentant de ForumInvest qui fait l'article; un écran pour faire moderne qui nous présente les centres déjà réalisés, des indications floues à souhait, du genre les enseignes absentes à Beauvais (attention! la municipalité, matoise, ne promet pas qu'elles seront présentes au pôle commercial, elle se contente de le suggérer...);  aucune mention de dépenses de la part de la ville de Beauvais; pas même une maquette en 3D et, en service commandé, une conseillère municipale, peut-être pour nous expliquer les questions si on a mal compris... Pour donner son avis, il faut s'emparer d'une feuille (une seule!) qui traîne sur la table  ou alors s'emparer d'un exemplaire parmi ceux coincés sous la mallette de M. ForumInvest. D'urne, il n'y en a point! Et les questionnaires ne sont même pas nominatifs… Beauvais, qui a reçu une Marianne pour ses efforts en matière de démocratie locale, ne s'embarrasse pas de tels chichis. Une concertation a-t-elle même un statut juridique? Quelle garantie que toutes les réponses sont prises en compte? Voire, quelle obligation? Bref, comme dirait un copain à moi, c'est "pipeau et ramollo". D’autant que l’on sait maintenant que les 1069 questionnaires récoltés sont en possession de ForumInvest, en quelque sorte juge et partie !


    Et pourtant... l'avenir du commerce beauvaisien, la transformation du  visage-même de Beauvais  demandent, exigent une réflexion approfondie et un vrai débat public, pas ce simulacre de concertation.
    Pour notre ville, pour notre avenir, exigeons un référendum!


    Lisa Jacobs

  • C'est parti pour les commémorations du 14 juillet

    Mehdi Rahoui, François Hollande

    Mehdi Rahoui

    A l'invitation du Ministre de La Défense, Mehdi Rahoui participait à la cérémonie donnée en l'honneur des forces armées mexicaines.

  • Pour une politique de l’eau sociale et écologiste

    beauvais,mehdi rahoui,politique sociale et écologiste de l'eau,dsp eau,tarif social de l'eau,tarif eau,tarif unique de l'eau,prix de l'eau,congrès de poitiers,congrès du ps,contribution thématique,marché de l'eau en france, conseil municipal de beauvais

    Retrouvez l'intégralité de la contribution en pièce jointe: 242-pour-une-politique-de-l-eau-so 2015.pdf

     

    Lire la suite